grandiflorum

Retour à l'accueil

Photos de diverses variétés de consoude

Les planches et quelques photos sont de provenance d'internet; si certains propriétaires se sentent lésés, ils peuvent me contacter :

La plupart des photos peuvent être agrandies en cliquant dessus.

Consoude officinale (S. officinale)

planche Consoude officinale planche Consoude officinaleplanche Consoude officinaleplanche Consoude officinaleplanche Consoude officinaleplanche Consoude officinale


Photo de Consoude officinale Photo de Consoude officinale

Photo de Consoude officinalePhoto de Consoude officinalePhoto de Consoude officinale
(photos Denis Tempé)

consoude officinale Haba
(photo Serge Pecolatto)

consoude officinale rougeconsoude officinale violetteconsoude officinale violette

consoude officinale rougeconsoude officinale blanche
(photos Internet)
On reconnait cette variéété par les ailes larges qui sont les prolongement des ailes pétioles (feuilles décurrentes) et la forme bombée des fleurs (contrairement aux hybrides x uplandicum qui sont plus tubulaires et un rien plus longues).

Nombreuses grosses poches de nucules bien grosses de l'officinale. Ici la grande consoude commercialisée en graines par Truffaut:

graines de Grande Consoude (Truffaut)
(photo Denis Tempé, 2013)

Consoude hérissée (asperrimum, asperum)

planche consoude hérissée

Cette variété est caractérisée par des feuilles épaisses et des racines devenant exceptionnellement grosses et s'élevant au-dessus du niveau du sol au bout d'une dizaine d'années, avec le centre se creusant de façon très visible, alors que les autres officinales et hybrides restent bien en terre.

Les boutons sont rose bengale et deviennent assez rapidement bleu de cobalt très lumineux qui attire les insectes.

hérissée en feuilles hérissée en fleursbouquet hérissée
bouquet de prèsbouquet de profil
(photos Denis Tempé)
Voir aussi :  http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Symphytum_asperum_bloemen.jpg

Consoudes hybrides dites de Russie (S. peregrinum (ancienne dénomination) ou S. X uplandicum)

Il existe quelques hybridations interspécifiques dans le monde des consoudes, mais la plus connue et fréquente est l'hybridation entre les deux variétés précédentes: à savoir les consoudes officinales et les consoudes hérissées.
Les consoudes hybrides sont variées, leur caractère dépend de ceux de leurs parents. Contrairement aux croisements intraspécifiques, les hybrides interspécifiques, accidentels ou naturels, ne font pas de graines, ou très rarement et généralement stériles, qui permettraient de retrouver les parents.
Ci-dessous, au premier plan, la coqueluche des jardiniers: Bocking 14! Au second rang la variété Detty (appellation personnelle) est une variété plus précoce et aussi productive.
Cette variété a été répandue dans les milieux anthroposophiques (culture biodynamique selon Rudolf Steiner) dans les régions germaniques principalement. Il semble que ce soit une sélection allemande. Elle est plus délicate en sols légers si elle souffre de sécheresse (apparition d'oïdium en automne, notamment sur des plants non récoltés). Son port est plus érigé, le feuillage plus foncé, dénotant une plus forte teneur en lignine et en protéines. Bocking 14 est, quant à elle, réputée imbattable pour sa teneur en potasse (mais les analyses sont rares et insuffisantes).

Detty et Bocking 14, côte à côte au printemps (plantation en seconde année):

Comparaison entre Bocking 14 et Detty
(photo Denis Tempé)

Detty  (Consoude de Russie) :
Elle est plus précoce et a le feuillage plus élancé et érigé que la Bocking 14:

Detty
(photo Denis Tempé)

Detty, photo de boutons floraux Detty bouquet Detty Photo de fleurs Detty Photo de fleurs Detty Photo de fleurs
(photos Denis Tempé)

DettyDettyDetty non arrosé en avril-mai
Ici, la variété pousse dans des conditions difficiles. (photos Denis Tempé)
Detty
Noter la différence d'aspect dû à la différence des conditions (terre plus profonde...) (photo Serge Pecolatto)       

Detty stade cueillette

Ici, les conditions pour la Detty ont été nettement meilleures pour ce plant âgé d'environ 20 ans; feuillage plus clair - stade début de floraison.  (photo Denis Tempé 2013)

Bocking 14  (Consoude de Russie) :

plant âgé de B14
  (photo Denis Tempé 2013)

Bocking 14
(photo Serge Pecolatto)    

Consoude de Russie hybride Bocking 14erreur Bocking 14
  (photos Denis Tempé)

nouvelle plantation de B14
Une nouvelle plantation de B14 dans ses premiers jours (photo Denis Tempé 2013)

Bocking 4 (Consoude de Russie) :

Cette variété est recommandée pour une usage alimentaire du bétail ou volailles.  Elle est meilleure au niveau palatabilité en raison de sa moindre teneur en potasse. Ses feuilles sont nettement moisn allongées. Elle a été cultivée en pays équatoriaux africains, où elle produit une masse colossale à cause de la rapidité de croissance et des coupes bien plus fréquentes.

Bocking 4:

Cultivars horticoles  (Consoude de Russie) :

Les consoudes hybrides ont fourni un certain nombre de cultivars horticoles, notamment au feuillage marbré.

uplandicum variegatumuplandicum variegatum

"Goldspring"
Goldspring
(photo Denis Tempé)

"All gold"
uplandicum

Consoude tubéreuse (S. tuberosum) 

Sans intérêt comme engrais, ni thérapeutique. Peut faire des massifs intéressants en sous-bois ou même en bordure. Pas de multiples couleurs: ivoire ou jaune.

Consoude tubéreusePhoto de Consoude tubéreuse en fleurtubérosum

(photos Denis Tempé)

consoude tubéreuseconsoude tubéreuse
consoude tubéreuse
(photo Denis Tempé)

Les racines en mai et en juillet:
racines de tubéreuse racines de tubéreuse
(photo Denis Tempé)

sous espèce (S. tuberosum  popovii) :



Autres illustrations: http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/66637/illustration

Consoude du Caucase (S. caucasicum)

planche Curtis

consoude du Caucase consoude du Caucase
On détermine assez facilement cette variété  par les fleurs qui se déroulent au fur et à mesure de de leur ouverture échelonnée, ce qui donne cette apparence d'échelle à montant central. 

consoude du Caucase consoude du Caucaseconsoude du Caucase

Site russe qui illustre cette variété avec plus de 90 photos exceptionnelles (cliquer sur les vignettes pour les agrandir).

caucasicum
caucasicum caucasicum
(photos Denis Tempé)

Consoude à grandes fleurs (S. grandiflorum)

planche grandiflorum

Cette espèce a donné de nombreux cultivars horticoles.

grandiflorum

grandiflorum

grandiflorum

"Miraculum" (horticole)
miraculum (horticole)

grandiflorum
grandiflorum

grandiflorum
(photo Denis Tempé)

grandiflorum "Hidcote Pink"
grandiflorum


(photo Maryse Inzirillo 2013)

grandiflorum "Wisley Blue" (de la variabilité ou de l'approximationn du web!)
grandiflorumgrandiflorum
grandiflorum "Hidcote blue"
grandiflorum

"Blaue Glocken"
grandiflorum

grandiflorum "Goldsmith"
grandiflorum Goldsmith grandiflorum Goldsmith

grandiflorum

grandiflorum variegatum
grandiflorum variegatum

grandiflorum variegatum grandiflorum variegatum

grandiflorum variegatum
 

?

quelque part en Chine...sur un plateau himalayen :
consoude en Asie

à Taïwan (Ali Shan) :

consoude à Taïwan - Ali Shan
(photo Thomas Tempé)

S. Bulbosum




S. Cordatum



S. Ibericum



a donné quelques cultivars horticoles:
"Ibericum "Lambrook Surprise"

Ibericum

S. Orientale





S. Ottomanum



S. Tauricum



S. Brachycalyx


brachycalyx

D'autres symphytum...


Il existe d'autres variétés et des hybrides interspécifiques qui ne sont pas cités ici.
Il faut noter que la classification a été laborieuse et que de nombreux synonymes existent, et donc des dénominations désuètes.
Encore aujourd'hui, et principalement sur Internet, règne relativement beaucoup de confusion.
La détermination exacte reste assez difficile pour celui qui se penche sur la question et encore plus pour le néophyte.   

Retour à l'accueil


Haut de page


Dernière mise à jour: 7 août 2013
Copyright 2002-2013, Denis TEMPÉ
http://det68.free.fr
Courriel: